Jeudi 24
Retour d'expérience

› 16:00 - 16:30 (30min)
› Salle 03
Comprendre l'impact d'un dispositif hybride d'enseignement sur l'engagement des étudiants dans leurs apprentissages en centre de langues.
Nathalie Gettliffe  1@  
1 : Université de Strasbourg  (UdS)
EA1339

Le centre de langues universitaire constitue un dispositif aux contours souvent flous, qui se centre aujourd'hui plutôt autour d'un pôle Ressource qui peut être mobilisé pour proposer des enseignements en présentiel, des parcours en auto-apprentissage ou en version hybride (présence/distance), des ateliers de renforcement, des accompagnements spécifiques en langues de spécialité...C'est donc avant tout un lieu physique où on se rend pour apprendre une langue dans le cadre des unités d'enseignement transversales imposées à l'université.

Le Centre de Ressources et d'Apprentissage des Langues (CRAL) de l'Université de Strasbourg a fait le choix il y a plus de 10 ans de proposer des parcours d'apprentissage centrés sur une tâche finale en alternant, en parité horaire, sessions informatiques (distance) centrées sur les compréhensions orale et écrite avec ateliers de productions orales et écrites (dispositif hybride). A ce jour, plus de 1800 étudiants des facultés d'Art, de sociologie, de langues et de lettres suivent ces enseignements organisés par niveau de langue, à raison de 24h par semestre.

Notre propos consistera à décrire rapidement le dispositif hybride selon la grille de Charlier, Deschryver et Peraya (2006) selon cinq dimensions principales : la mise à distance et les modalités d'articulation des phases présentielles et distantes (1), l'accompagnement humain (2), les formes particulières de médiatisation (3) et de médiation (4) liées à l'utilisation d'un environnement technopédagogique et le degré d'ouverture du dispositif (5). Nous présenterons ensuite les résultats d'un questionnaire distribué aux étudiants (n=100) qui reprend leur perception par rapport à ces 5 éléments du dispositif (questionnaire Hy-Sup, Deschryver et Charlier 2012) et qui inclut aussi une échelle d'engagement selon trois mesures (comportementale, émotionnelle et cognitive ; voir Fredericks et al. 2004). Finalement, des statistiques corrélatives reliant engagement, personnalité et performance nous permettront de comprendre le lien entre le dispositif proposé au CRAL et les performances des étudiants selon leur degré d'engagement et leur personnalité (Questionnaire Eysenck).

Bibliographie

Charlier, B., Deschryver, N., et Peraya, D. 2006. Apprendre en présence et à distance : une définition des dispositifs hybrides. Distances et Savoirs, 4 (4), 469-496.

Deschryver N. et Charlier B. (Ed.) (2012). Dispositifs hybrides. Nouvelles perspectives pour une pédagogie renouvelée de l'enseignement supérieur. Rapport final. http://prac-hysup.univ-lyon1.fr/spiral-files/download?mode=inline&data=1757974

Fredricks, J. A., Blumenfeld, P. C., et Paris, A. H. (2004). School engagement: Potential of the concept, state of the evidence. Review of Educational Research, 74 (1), 59-109.

 

 


Personnes connectées : 1 Flux RSS