Vendredi 25
L’espace centre de langues : espace physique, espace virtuel, espace hybride

› 12:00 - 12:30 (30min)
› Salle 08
Quelle progression de l'oral dans des formations 100% en ligne? Le cas d'un cours d'anglais en contexte LANSAD.
Malgorzata Mandola  1@  , Lucy Merkin * @
1 : Université Paris 7, Paris Diderot  (UP7)  -  Site web
PRES Sorbonne Paris Cité, Université Paris VII - Paris Diderot
5 rue Thomas-Mann - 75205 Paris cedex 13 -  France
* : Auteur correspondant

Il est reconnu que la pratique et l'évaluation des compétences/performances orales est un problème général dans l'enseignement/apprentissage des langues en France (Bonnet & Levasseur, 2004). Horner (2010) met l'accent sur le profil et le travail des enseignants de langue, notamment le manque d'anglophones natifs dans l'enseignement de l'anglais. De même, Bacor (2016) remarque un manque de formation en phonologie des enseignants. Ceci explique en partie le fait que les apprenants français ont des compétences linguistiques plus faibles que les apprenants d'autres pays européens (Bonnet, Levasseur, Ibid.). Les nouvelles instructions (Bonnet, Levasseur, Ibid.) quant à l'enseignement de l'anglais portent donc sur la primauté de la pratique de l'oral et des approches actionnelles. La question de la place de l'oral dans les formations médiatisées par le numérique pourrait susciter des critiques formulées a priori, comme les modalités d'interaction, notamment pour les formations 100% en ligne. Cette forme d'enseignement est néanmoins très efficace quant au développement de la compétence phonologique, qui est, entre autres, une aptitude à percevoir et à produire les unités sonores (les phonèmes et leurs traits distinctifs), les structures syllabiques et leur accentuation, assimilation et allongement, ainsi que la prosodie de la phrase. Ce type de compétence peut être travaillé notamment grâce aux outils multimédias et exercices développant la compétence orthoépique.

Cette étude reposera sur un corpus d'enregistrements oraux d'étudiants qui ont suivi un cours d'anglais LANSAD à distance en licence de sciences de la terre à l'Université Paris Diderot lors du semestre 2 de l'année 2015-16. Ce cours a été expérimenté dans le cadre du Pôle d'Élaboration de Ressources Linguistiques (PERL) de l'Université Sorbonne Paris Cité. Les enregistrements donnent non seulement la possibilité de mesurer l'évolution des performances orales au cours du semestre, mais également la possibilité d'analyser la prononciation et l'intonation des étudiants. Nous montrerons que le cours en ligne propose des solutions qui aident les étudiants à faire des progrès à l'oral en autonomie guidée, et qui aident les enseignants à les évaluer. Face à l'importance de l'évaluation de l'oral, qui prend tout son sens à rebours d'une longue habitude d'évaluation de la langue écrite, le point clé sera de trouver une solution qui permettrait aux élèves de progresser à l'oral et à l'apprenant de construire cette progression.

Mots clés : oral, phonétique, progression, évaluation, didactique de langues en ligne

Bibliographie

Bacor N., 2016, L'enseigenment-apprentissage du rythme de l'anglais: Relations entre langue chantée et prononciation avec les Jazz Chants, Memoire de M2, Universite Sorbonne Nouvelle, pp. 36-37.

Coste D., Véronique D. (coord.), 2000, “La notion de progression” Notions en questions, Rencontres en didactique des langues, Fontenay Saint-Cloud, ENS Éditions.

Bonnet, G., Levasseur J., 2004, Évaluation des compétences en anglais des élèves de15 ans à 16 ans dans sept pays européens. Les notes Evaluation - D.E.P.P. - N°04.01 - mars 2004 http://media.education.gouv.fr/file/21/4/5214.pdf (consulté le 03/06/16).

Horner D., 2010, Le CECRL et l'évaluation de l'oral, Paris, Belin, pp. 7-14, 59.

Pothier M., 2003, Multimédias, dispositifs d'apprentissage et acquisition des langues, Paris, Ophrys.

 


Personnes connectées : 1 Flux RSS