Jeudi 24
Espaces d’apprentissage formel/informel

› 16:00 - 16:30 (30min)
› Salle 04
La télécollaboration interculturelle : de nouveaux espaces d'apprentissage, d'enseignement, et de recherche
Martine Derivry  1@  
1 : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR de Médecine Pierre et Marie Curie  (UPMC)  -  Site web
Université Pierre et Marie Curie (UPMC) - Paris VI, DILC-Lansad : http:
4 place Jussieu - 75005 Paris -  France

L'enseignement des langues se trouve renouvelé par les moyens techniques actuels qui permettent aux apprenants de langues de communiquer à l'oral comme à l'écrit avec d'autres apprenants du monde entier. Le « rêve » d'une communication authentique accompagnant l'enseignement/apprentissage des langues peut désormais se réaliser grâce aux plateformes Moodle, Sakai, Edmodo et surtout grâce à Skype, Hangout ou BBB. La classe de langue peut enfin s'ouvrir au delà des murs et des frontières et devenir plus encore cet espace tiers dont parlait Claire Kramsch (1993). Il ne s'agit plus seulement de prendre en compte la langue-culture source des apprenants et de médier leur apprentissage de la langue-culture cible créant ainsi un espace linguaculturel tiers. Il s'agit d'aller plus encore, dans cet espace tiers, de concevoir un dispositif de travail collectif entre apprenants de langues et de cultures autres au bénéfice de l'acquisition, de l'apprentissage et de l'éducation altéritaire. Depuis quelques années, enseignants et chercheurs mettent en place ces dispositifs hybrides de télécollaboration interculturelle (O'Dowd, 2011 ; Jauregui et al, 2013 ; Guichon, 2012 ; Whyte, 2015) et nombre de projets européens et internationaux s'intéressent à ces questions (etwinning, etandem, Unicollaboration, TILA ...).

À partir d'un projet de télécollaboration interculturelle initié dans le cadre de Sorbonne-Universités, en relation avec le SIAL de Paris IV de 2015 à 2016, cette communication montre en quoi ces dispositifs créent de nouveaux espaces et refondent radicalement l'organisation curriculaire de l'enseignement-apprentissage des langues. Ils contribuent également à une refonte conceptuelle de la recherche en didactique des langues et des cultures dès que l'on opte pour un paradigme plurilingue et pluriculturel de la recherche en langues et des langues (Derivry-Plard, 2015).

Il s'agit de montrer à partir d'une analyse systémique de ces dispositifs particuliers comment ils favorisent de nouveaux espaces d'apprentissage, des espaces de co-apprentissage, comment ils initient de nouveaux espaces d'enseignement ou de co- enseignements et enfin, comment ils génèrent un nécessaire dialogue entre pratique et recherche par la multiplicité des paramètres didactiques qui s'imposent dans une recherche-action de fait.

 

Références :

Derivry-Plard, M. 2015 Les enseignants de langues dans la mondialisation. La guerre des représentations dans le champ linguistique de l'enseignement, Paris, Éditions des Archives Contemporaines/PLID. Postface de C. Kramsch.

Guichon, N. 2012. Vers l'intégration des TIC dans l'enseignement des langues. Paris : Didier.

Jauregi, K., Melchor-Couto, S., & Vilar Beltrán, E. (2013). The European Project TILA. In L. Bradley & S. Thouësny (Eds.), 20 Years of EUROCALL : Learning from the Past, Looking to the Future. Proceedings of the 2013 EUROCALL Conference, Évora, Portugal, 123-12.

Kramsch, C. (1993). Context and Culture in Language Teaching, Oxford, Oxford University Press.

Liddicoat, J. A., Scarino, A. (2013). Intercultural Language Teaching and Learning. Chichester : Wiley-Blackwell.

O'Dowd, R. (2007). Online intercultural exchange. An introduction for foreign language teachers, Clevedon, Multilingual Matters.

Whyte, S. (2015). Implementing and Researching Technological Innovation in Language Teaching: The Case of Interactive Whiteboards for EFL in French Schools.New Language Learning and Teaching Environments. (Series editor: Hayo Reinders). Palgrave Macmillan.



  • Autre
Personnes connectées : 1 Flux RSS