Vendredi 25
Espaces langues et mobilité

› 14:00 - 14:30 (30min)
› Amphi 2
Les baladeurs MP3 en classe d'anglais au lycée : représentations et attitudes des apprenants
Adeline Saverna  1@  
1 : Centre de recherche pluridisciplinaire sur les mobilités, les identités et les transports  (CIRTAI)  -  Site web
Université de Rouen, CNRS : UMR6266
CIRTAI - UNIVERSITE DU HAVRE UFR Lettres et Sciences Humaines 25, rue Philippe Lebon 76086 Le Havre -  France

Une étude exploratoire a été menée dans un lycée de Lorraine sur les représentations et les attitudes de 171 lycéens à l'égard de l'utilisation du baladeur MP3 en cours d'anglais. Le terme "baladeur MP3" fait référence à la fois au baladeur numérique autonome et à la fonction baladeur MP3 d'un téléphone portable.

Dans la mesure où le baladeur MP3 est un objet qui fait partie de la vie quotidienne des jeunes et qui est valorisé dans la sphère privée, la question est la suivante : une normalisation de l'artefact dans la sphère privée est-elle suivie de facto de sa normalisation dans le domaine scolaire ?

La démarche d'investigation a reposé sur une approche systémique de la situation d'apprentissage, en partant du modèle d'ergonomie didactique de Bertin.

Lors de l'expérimentation, les élèves ont travaillé avec des baladeurs MP3 pour les activités langagières orales (production orale en continu et compréhension orale) : les élèves se sont enregistrés en classe et à la maison ; ils ont écouté des fichiers sonores en classe. L'oral nomade conduit à la modification de la pratique de l'anglais, à savoir l'intensification du travail oral, l'asynchronie (avec décloisonnement de l'espace-classe) et la pédagogie différenciée.

Afin de mettre au jour l'attitude des apprenants, deux questionnaires ont été administrés, l'un en amont et l'autre en aval de l'expérimentation.

Les résultats ont souligné l'absence d'unanimité dans l'acceptation du baladeur MP3 en cours d'anglais. Une utilisation régulière du baladeur MP3 dans la vie quotidienne ne prédispose pas à son appropriation dans un contexte scolaire. Le baladeur MP3 est un artefact qui se reconstruit selon les usages.

L'étude a également montré qu'il existait un continuum d'attitudes chez les apprenants, allant du refus à l'adhésion totale du baladeur MP3, tout en passant par l'indifférence et l'acceptation mesurée. De la même manière qu'il existe un "bon apprenant de langue", un profil d'apprenant favorable au baladeur MP3 a été mis en évidence.

Enfin, l'artefact se construit au sein de la situation d'apprentissage globale. Ainsi, d'autres facteurs extérieurs à la relation apprenant-baladeur MP3 entrent en ligne de compte : l'enseignant, le contexte ainsi que l'objet d'étude (la langue-culture). Les représentations de l'objet technologique chez les apprenants dépendent alors de leurs représentations des autres éléments de la situation d'apprentissage. 


Personnes connectées : 1 Flux RSS